fbpx

L’Employee Advocacy est le fait, pour une entreprise, de mettre un programme en place pour faire en sorte que des collaborateurs volontaires deviennent ses meilleurs ambassadeurs et ce en grande partie grâce aux réseaux sociaux.
En terme opérationnel cela se traduit le plus souvent par la mise en place d’un programme dédié dont les tenants et aboutissants sont précisés ainsi que d’une plateforme de partage de contenus et des outils dédiés.

Il est essentiel de préciser avant toute chose qu’un programme d’Employee Advocacy s’intègre dans une stratégie de marque globale avec à la tête le Top Management donc la direction. Suite à cela seront impliquées les équipes de la communications externe afin d’amplifier les messages de la marque, la communication interne afin de créer plus d’engagement, les ressources humaines ainsi que la chaine mangériale pour l’encadrement au plus prêt de chaque collaborateurs et pour donner l’exemple . Nous enonçons ici les grandes lignes mais suivant la taille des entreprises et leur organisation interne, les programmes peuvent être différents les uns des autres.

L’Employee Advocacy est donc un des derniers maillons impliquant les collaborateurs grâce aux outils digitaux afin de faire rayonner les messages institutionnels avec une plus grande ampleur.

L’entreprise ne doit pas juste demander aux collaborateurs d’interagir sur sa propre communication et de relayer ses publications mais accompagner ses collaborateurs dans cette démarche.

Avant cela les deux parties employeur / employé doivent mettre en place certaines actions et suivre certains usages. Ainsi, si tout le monde joue le jeu, cela peut s’avérer très fructueux avec toutefois des règles et une méthode.

Actions et Usages


La marque devra :

  • Mettre en place une charte des réseaux sociaux
  • Expliquer la démarche à ses collaborateurs et donner l’exemple
  • Former et accompagner les collaborateurs
  • Mettre à disposition les outils nécessaires
  • Reconnaître l’implication des volontaires
  • Faire confiance et lâcher prise

Le collaborateur devra :

  • S’impliquer personnellement dans la démarche si il est volontaire
  • Avoir une régularité de publications
  • Définir une ligne éditoriale qui lui sera propre
  • Travailler son personal branding aidé par sa hiérarchie
  • Respecter ses obligations vis à vis de son employeur (non dénigrement, confidentialité,…)


Avantages & Bénéfices d’une telle démarche


Pour la marque :

  • Les relais faits par ses collaborateurs permettront d’amplifier les publications institutionnelles via les réseaux de chacun
  • L’audience donnera plus de crédit à ces relais car venant de personnes physiques qui plus est employées
  • L’image de la marque employeur sera meilleure ainsi que sa visibilité
  • Les collaborateurs seront plus impliqués et fidèles à l’entreprise avec un développement de l’esprit corporate et d’appartenance à une communauté
  • Elle aura un meilleur potentiel de recrutement
  • Il y aura une meilleure qualité de vie au travail pour tout le monde et aussi moins d’arrêts de travail

Pour le collaborateur :

  • Sa voix comptera au sein de l’entreprise
  • Son image personnelle deviendra meilleure jusqu’à être perçu comme un expert voir un influenceur dans son domaine de par le fait d’être un ambassadeur de sa marque
  • Il gagnera en visibilité au delà de son entreprise
  • Il progressera dans son domaine de compétence
  • Son statut pourra lui permettre d’évoluer professionnellement tant en interne qu’en externe

Nous somme arrivés à un stade ou une grande majorité de personnes n’ont plus confiance dans les institutions et c’est là que l’influence s’inverse grâce au digital.

C’est donc grâce à internet et plus spécialement aux plateformes sociales que tout se fait plus vite.

Il n’est plus rare qu’un youtubeur ait plus d’audience qu’un patron du CAC 40 !

Pour une marque, convertir ses collaborateurs en ambassadeurs et donc les impliquer encore plus dans la vie et la croissance de la société n’est pas aisé.

Charge aux marques donc, si elles souhaitent gagner cette confiance, de traiter leur collaborateurs avec respect c’est aussi simple que cela !!

L’époque dans laquelle nous vivons évolue vite ainsi que les usages, les mentalités et les outils cependant l’Humain reste l’élément central dont on doit prendre soin.

Il en va donc de la responsabilité de l’employeur de veiller au bien-être de ses collaborateurs afin qu’ils puissent travailler dans les meilleures conditions qui soient tant d’un point de vue matériel que humain et c’est aussi dans son propre intérêt.

Un collaborateur heureux travaille mieux et souvent plus. Il sera constamment force de proposition et moteur dans son activité chose qui a beaucoup de valeur pour une entreprise et lorsqu’il s’agira de se faire le relais de son employeur il sera bien plus pertinent.

Vous connaissez sûrement ces phrases :

“Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”

ou

“L’union fait la force”

Adapté au réseaux sociaux, elles sont les parfaites illustrations de ce sujet.

L’entreprise pourra atteindre plus de monde grâce à ses collaborateurs qui relayeront des messages de la marque auprès de leur propres réseaux. De manière indirecte, on peut dire que l’entreprise accéde ainsi aux réseaux des collaborateurs se prétant au programme et ayant par conséquent une visibilité bien plus importante qui ira au delà de son propre réseau.

Toutefois cela ne doit pas être à sens unique., les collaborateurs qui participeront à un programme d’Employee Advocacy devront en tirer un intérêt personnel également en terme de formation, visibilité,…

Quelques exemples d’actions mises en place dans certaines entreprises :

  • Des challenges sur des actions ponctuelles comme des live tweets
  • Des scores pour certaines publications
  • Des outils de community management adaptés et mis à disposition des collaborateurs (publication, programmation, veille, mesure de performance,…)
  • Des débats et conférence sur les sujets centraux pour l’entreprise (techniques, stratégiques, financiers,…)

Il y a quelques risques inérant au fait de ne pas adopter de programme d’Employee Advocacy :

  • Un désinterressement de ses propres collaborateurs car peut-être non-impliqués par la politique actuelle de l’entreprise donc peu ou pas de volontaires > manque de motivation
  • Des collaborateurs qui s’interressent à des postes similaires dans d’autres entreprises parfois concurrentes > fuite des cerveaux
  • Avancées d’entreprises concurrentes adoptant des stratégies de marque globales > perte de parts de marché

Toutes les directions d’une entreprise sont impliquées dans une démarche d’Employee Advocacy à commencer par le top management qui s’engage dans une telle démarche, donne l’impulsion et donc l’exemple, puis la chaine managériale de toutes les entités qui portent ces programmes.

C’est dans cette stratégie globale d’entreprise que vient s’insérer un programme d’Employee Advocacy donnant une voix aux collaborateurs volontaires et permettant un intérêt partagé d’une telle démarche.

Hima Digital peut vous accompagner dans cette reflexion de stratégie de votre marque employeur afin de mobiliser toutes les forces vives de votre entreprise et tirer le meilleur de votre potentiel qui n’est pas toujours correctement exploité.

Dans un premier temps un audit de votre fonctionnement interne et des interactions externes permet de comprendre l’actuel (humains, process, outils,…) suite à quoi une stratégie globale vous est proposée incluant du conseil sur certains comportements mangériaux, organisationels, etc. mais également la mise en place d’outils dans le cadre d’une vlonté de digitalisation plus accrue de l’entreprise dans laquelle un programme d’Employee Advocacy vient s’intégrer.

Quelques exemples d’outils dans la démarche d’Employee Advocacy et plus largement pour la digitalisation d’une entreprise

 

Plateformes de réseau social interne : Yammer, Blender, Worplace by Facebook

Logiciels dédiés employee advocacy : Socially Map, SonetSuite, Smarp, Buffer, Hootsuite Amplify, Sociabble, Dynamic Signal

Logiciels d’aide à la productivité et l’organisation : Slack, Trello

Employee Advocacy

L'Employee Advocacy est le fait, pour une entreprise, de mettre un programme en place pour faire en sorte que des collaborateurs volontaires deviennent ses meilleurs ambassadeurs et ce en grande partie grâce aux réseaux sociaux.En terme opérationnel cela se traduit le...

Social User ou média de masse ?

Une question récurrente sur Linkedin est : Faut-il accepter tout le monde dans ses contacts ? Oui, non et surtout pourquoi ? Mais derrière cette question se posent des interrogations plus grandes encore. A quel moment notre propre communication sur les réseaux sociaux...

La règle des 80-20

La première chose qui vient à l'esprit lorsque l'on parle de la règle des 80-20 est la Loi de Pareto, qui dit de manière empirique que environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. Par exemple, on constate souvent qu'en gestion de clientèle, 80% du CA...

Le personal branding

Principe général Le principe général du Personal Branding est qu’un homme ou une femme est considéré comme une marque, ainsi sa "promotion" est similaire à une promotion de produits ou services commerciaux. La distinction est donc faite entre : Le savoir-faire...

Les 6 niveaux de relations

6 niveaux de relations Frigyes Karinthy le premier en 1929, parle de degrés de connaissance séparant les êtres humains entre eux, aussi appelée Théorie des six poignées de main. Selon cette théorie, il est donc possible d’être en contact avec n’importe qui sur...